(Last update : 20 août, 2014)

Alexandre Okinczyc (1839-1886)

[Alexandre Okinczyc]
with Alta Vista

Our ancestor Alexandre Okinczyc (1839-1886) was sent to Sibiria by tsar's troops after peasants troubles in Lithuania. From there he succeeded to escape to West. He established in France and became a known doctor. There he wrote in polish the story of his adventure, which was later translated to french by Joséphine Bohdan. The original polish written version of the memoirs does still exist but were held by Jean and Madeleine OKINCZYC, who did'nt allow us to publish it on the Web. If you visit the town of Villepreux (30 km west far from Paris), you may ask the "association des amis du vieux Villepreux" and see the little local museum about the "docteur Alexandre", and the street named "rue du Docteur Alexandre".

Notre grand-père Alexandre OKINCZYC naquit le 28 janvier 1839 à SIELEC en Lithuanie. (Le Grand-Duché de Lithuanie fut annexé à la Pologne d'étendue cinq fois plus petite en 1386 par le mariage, pour raison d'Etat d'Hedwige (Jadwiga) d'Anjou, reine de Pologne foncièrement catholique avec le Grand-Duc de Lithuanie Vladislav JAGELLON (Jaguelo) d'origine païenne et qu'elle convertit au catholicisme ainsi que la Lithuanie).

Alexandre OKINCZYC fit ses études secondaires à PROUJANY (dans le district de GRODNO), puis ses études de médecine à la faculté de MOSCOU. Il venait de s'installer à CHERECHEVECH à proximité de PROUJANY lorsqu'éclata dans la province de GRODNO l'insurrection d'Avril 1863 contre l'occupant russe. Ils se joignit aux insurgés au nombre de 200 sous le commandement du capitaine Charles SASSULICZ.

L'insurrection ayant échoué, notre grand-père fut arrêté en Novembre 1863 chez ses parents, emmené à PROUJANY, jugé et condamné à 12 ans de travaux forcés en Sibérie.

Après sa déportation et son évasion décrites par lui-même ci-après, il s'installa en France où après avoir dû recommencer une partie de ses études de médecine, il exerça sa profession à VILLEPREUX-les-CLAYES, non loin de Versailles et où il mourut le 18 mars 1886 victime d'une épidémie de grippe contractée au chevet de ses malades.

Aimé et vénéré à VILLEPREUX une rue porte son prénom "la Rue du Docteur Alexandre" et sur sa tombe dans le cimetière de cette ville on peut lire "esclave du devoir, victime de son dévouement".

Ce texte est disponible sous les termes de la Licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported (CC-BY-SA)


Related resources
chambre


Your comments

banner
Zwi¹zek Szlachty Polskiej

Search AdmiNet : The Web AdmiNet
Copyright. ©2004 AdmiNet. All rights reserved
Designed by Lili K & Veblog - Partners : fr be by
URL : http://www.ensmp.net/literacy/okinczyc.html
Top of page
Feedback
(Last update : 20 août, 2014)